Ma découverte du cépage carménère, au Mundo Vino, wine bar hutois.

Mundo Vino, un wine bar à l’extrémité de la Grand Place à Huy. Une belle découverte. L’accueil par le gérant, Samuel Dulieu, est chaleureux et décontractée. Je goûte un Pukina, accompagné d’une assiette de charcuterie préparée sur place, du pain et une tapenade bio artisanale assez prodigieuse.

Une très belle surprise, ce Pukina, vino tinto biologique de la región vitícola del Valle Central au Chili et élaboré à partir de Cabernet Sauvignon, Syrah et Carmenere.

Carmenere ? Cépage « oublié » d’origine bordelaise, de la famille des cabernets, le Carmenere avait disparu de la Gironde, suite aux ravages causés par le phylloxera au dix-neuvième siècle. Jusqu’à ce qu’un pied de vigne soit redécouvert en 1991 au Chili par Claude Valat, œnologue français de l’université de Montpellier. L’histoire insolite du Carmenere est retracée par les journalistes Patrick Bard et Marie-Berthe Ferrer dans cet article du Monde, publié en 2010.

Le Carmenere est réintroduit en France depuis une vingtaine d’année où sa culture n’occupe que seuls quelques dizaines d’hectares. Il est également cultivé au Pérou, dans la Cordillère des Andes, en Californie, en Italie et en Argentine.

Et, dans mon verre de Pukina, je trouve que les arômes de fruits mûrs et les saveurs épicées du Carmenere se marient particulièrement bien avec celles de la Syrah.

2018-04-11-Mundo Vino_1

Mundo Vino. – Grand place, Huy 4500, Belgique.